LES LOISIRS DES FERRYVILLOIS
Page 5


      
Les ferryvillois aimaient la bonne chère et ils se réunissaient souvent autour d'une table en famille ou avec des amis, à la maison ou dans les nombreux restaurants de la ville.
On penserait que dans une ville où les européens étaient majoritaire, les plats tunisiens seraient délaissés et bien c'était le contraire, le plat qu'ils préféraient (et qu'ils préfèrent toujours) est le couscous ( à la viande, au poisson ou aux boulettes), sans oublier la mloukhiya, la chakchouka, les bricks, la salade méchouia, la cherba, ….
Si la pâtisserie Silvestro avez la cote, les ferryvillois allaient aussi avec plaisir manger un zlébia, un makroud, … ou encore boire une bonne citronnade dans la pâtisserie (?) de la rue des arabes ou traverser simplement la rue juste en face de cette patisserie pour manger un ftair ou un bambaloni tout chaud, ou encore s'arrêter chez Kiki au café (?) toujours dans la même rue des arabes pour manger un casse-croute tunisien ou un casse-croute aux merguez ou aux brochettes.

      
Photo de Mireille Sittinieri, reproduction interdite sans son autorisation
Repas du dimanche en famille ...


Photo deRobert Coutyi, reproduction interdite sans son autorisation
... ou avec des amis au restaurant (ici au restaurant de l'Amirauté, aujourd'hui le Bagdad)


Photo de Jean-Claude Fiordarancio, reproduction interdite sans son autorisation
Un autre loisir était le camping, souvent l'été au bord d'une plage, au cap Blanc, à Béchateur,
au Remel, ... ou plus loin comme Tabarka en passant par le cap Serrat et Sidi Mechri.


Les ferryvillois allaient souvent à Tunis pour voir des spectacles ou des concerts ...

Photo de Fredj Hamdi, reproduction interdite sans son autorisation
... en prenant la micheline pour Tunis à la gare de Tindja ...


Photo de Jean-Claude Fiordarancio, reproduction interdite sans son autorisation
... pour en groupe d'amis se rendre, par exemple, à la
foire internationale du commerce et de l'industrie sur le boulevard Gambetta.


Photo de Christian Jung, reproduction interdite sans son autorisation
ou pour voir un concert ou une pièce au grand théatre de l'avenue Jules Ferry aujourd'hui avenue Habib Bourguiba.


      
A Ferryviile nombreuses étaient les pièces de théatre jouées avec des troupes de comédiens ou des concerts avec orchestres composés de ferryvillois-es, mais aussi de métropolitains qui venaient se produire à Ferryville avec également des chanteurs célèbres comme Tino Rossi, Charles Trénet, ...
On pouvait voir ces spectacles :
      


Photo d'Arlette Muscat Croisé, reproduction interdite sans son autorisation
A la salle des fêtes de la ville


Photo de René Lombardo, reproduction interdite sans son autorisation
Au Kiosque à musique de la place Guéprate


Photo de Fredj Hamdi, reproduction interdite sans son autorisation
A la salle des fêtes Ste Bernadette, ou sur la scène du cinéma l'Olympia
ou encore au café Grisonni à Guengla selon les dires de Béchir alias Belmondo


Photo d'Arlette Muscat Croisé, reproduction interdite sans son autorisation
Un des premiers groupes culturels

       LA MEILLEURE MANIERE DE RETROUVER DES AMIS-ES DE FERRYVILLE C'EST AUSSI DE FIGURER SUR LE TROMBINOSCOPE DU SITE : VOIR LE TROMBINOSCOPE       


Retour page 4 des  photos
RETOUR                                                                                                    SUITE
Suite page  des  photos


RETOUR SOUS MENU VILLES DU SUD DU LAC DE BIZERTE, INCLUANT MATEUR

RETOUR AU MENU GENERAL



Depuis sa création fin 2001 internautes (IP) ont visité le site
Un internaute par son IP est enregistré qu'une seule fois par jour
même si il visite le site plusieurs fois dans cette journée
Pour que le nombre soit exact il doit figurer sur toutes les pages du site